S’inspirer des salles de bains d’hôtels (suite)
26 Août 2019

S’inspirer des salles de bains d’hôtels (suite)

Voici le deuxième volet de notre dossier  « S’inspirer des salles de bains d’hôtels ».

 

La 1ère partie se trouve ici

Une toute nouvelle façon de vivre

Dans le cas d’un nouveau bâtiment, les possibilités vont encore plus loin. La société est de plus en plus individuelle, comme le montre clairement le nombre croissant de ménages d’une ou deux personnes. Cela signifie que le logement lui-même peut être considéré de façon très différente, surtout en milieu urbain et dans les maisons unifamiliales.
Pourquoi ne pas diviser architecturalement l’appartement en deux grandes zones ? Une zone d’intimité privée qui comprend le sommeil, le bain et l’habillement et une zone de communication à laquelle s’ajoutent la cuisine, les repas, la vie et les invités.
Cette disposition ouvre également de nouvelles possibilités pour la salle de bains. Comme on l’a vu dans les hôtels, il peut grandir avec l’espace couchage, le degré d’intimité devant être soigneusement dosé par des rideaux ou des cloisons mobiles. Ou bien une grande pièce est créée pour s’habiller, dormir et se laver, à laquelle une douche et des toilettes séparées sont attachées.

La baignoire comme élément de confort et de bien-être

Dans un tel environnement, une baignoire autonome dans la chambre à coucher peut également avoir beaucoup de sens, parce que la baignoire connaît une renaissance non seulement dans l’hôtel comme élément de confort et de bien-être.

Un modèle en matière d’ergonomie et d’éclairage

 

De nombreux hôtels attachent une grande importance à une disposition bien pensée des interrupteurs, des prises de courant et des étagères dans la salle de bains des clients et à un éclairage optimal. C’est particulièrement important dans un hôtel, car le client de l’hôtel n’est pas familier avec l’environnement étranger, mais il devrait quand même pouvoir s’y retrouver immédiatement.
Bien entendu, cela a aussi du sens dans la salle de bains privée, car un agencement clair et bien pensé facilite également la vie quotidienne, surtout en ce qui concerne l’utilisation intergénérationnelle de la salle de bains, où petits et grands peuvent facilement faire face aux fonctions de la pièce.
Tout aussi important pour l’utilisation de la salle de bains est un bon éclairage, aussi bien du lavabo que de toute la salle de bains. La plus grande erreur dans la conception de l’éclairage est de ne pas se demander ce que le luminaire éclaire réellement à l’endroit où sa lumière frappe. En effet, les surfaces qui ne correspondent pas au niveau d’attention de l’utilisateur de la salle de bains, comme le sol, sont généralement les plus éclairées, alors qu’il faudrait plutôt éclairer l’environnement de la pièce, c’est-à-dire les murs. Cela met l’architecture sous les feux de la rampe, crée de l’espace et rend la pièce plus lumineuse.
En outre, les lampes ne doivent pas être trop éloignées de l’objet qu’elles sont censées éclairer, car la luminosité diminue avec la distance. Ceci est particulièrement important dans les zones de lavage : un éclairage anti-éblouissant doit toujours être installé sur le côté et non au-dessus du miroir. Une attention particulière doit être portée à la distance latérale entre les luminaires, car une intensité lumineuse de 300 à 400 lux est nécessaire pour assurer un éclairage optimal du visage.

Conclusion

De nombreux clients apportent avec eux leurs impressions et leurs suggestions des salles de bains des hôtels. L’occasion pour les professionnels du sanitaire de s’en inspirer et de se faire un nom en tant que conseiller en design d’intérieur lors de la planification de salles de bains de haute qualité. Si vous n’avez pas la confiance nécessaire pour le faire vous-même  vous devriez rechercher la collaboration d’un spécialiste. 

je désire une nouvelle salle de bains

 

Write a post