Installer un chauffage au sol
06 Oct 2020

Installer un chauffage au sol

Par rapport aux radiateurs classiques, installer un chauffage au sol offre de nombreux avantages. 

 

En effet, un chauffage au sol crée un climat ambiant confortable et permet de se promener pieds nus dans l’appartement même en hiver. Il permet également de gagner de l’espace : les propriétaires peuvent placer librement leurs meubles dans la pièce. Cependant, tous les revêtements de sol ne conviennent pas de la même façon à la pose.
La plupart des foyers utilisent encore des radiateurs dans leurs appartements et leurs maisons. Le principal inconvénient est qu’une zone relativement petite doit être chauffée à une température élevée afin d’assurer une température agréable dans toute la pièce. L’alternative est d’installer un chauffage au sol. Il possède une grande surface de rayonnement et fonctionne donc avec de faibles températures d’écoulement.

Installer un chauffage au sol

Si vous vivez dans un nouveau bâtiment bien isolé, il vous suffit de chauffer le plancher chauffant à environ 23 degrés pour assurer un climat confortable dans toute la pièce. La différence de température entre la pièce et le sol est relativement faible en raison de la diffusion uniforme de la chaleur dans l’air de la pièce. Les systèmes modernes de chauffage par le sol ont un effet d’autorégulation : lorsque l’air se réchauffe à nouveau au printemps en raison du rayonnement solaire, le sol émet automatiquement moins d’énergie. Ce système protège à la fois l’environnement et votre portefeuille.

Installer un chauffage au sol dans les bâtiments neufs et anciens

Les planchers chauffants sont désormais installés en permanence dans presque une maison individuelle neuve sur deux. De nombreux constructeurs de maisons prennent soin de choisir un revêtement de sol approprié dès la phase de planification. Il est plus difficile d’installer un chauffage par le sol dans un vieux bâtiment, souvent le coût d’installation nécessaire n’est pas donné, et les pièces ne seraient pas assez hautes après l’installation du chauffage par le sol. Certains fabricants ont donc développé des systèmes spéciaux, notamment des systèmes plats.

A quoi faut il veiller

Lors de l’installation d’un chauffage au sol, il est important de faire attention au revêtement de sol approprié. Les carreaux et les sols en pierre sont particulièrement adaptés car ils transfèrent bien la chaleur. En revanche, certains sols stratifiés ou moquettes n’ont qu’une conductivité thermique modérée.
Dans le cas des sols en bois, cela dépend encore une fois du cas individuel : La qualité de l’isolation du bois, l’épaisseur du plancher et la dureté du bois sont des facteurs décisifs. Le type de bois joue également un rôle : le chêne, le noyer ou le bambou sont bien adaptés en raison de leur conductivité thermique. Toutefois, pour que la chaleur soit transférée dans la pièce de la manière la plus économe possible en énergie, il est recommandé de bien coller le sol. Sinon, des couches d’air entre le système de chauffage et le sol font office d’isolation.

La question du prix demeure : de nombreux prix proposés pour les systèmes de chauffage au sol sont globalement plus élevés que les prix comparables des radiateurs. Cependant, cela inclut souvent le coût de l’isolation sous la chape. Toutefois, il doit également être installé sur un système de chauffage conventionnel – dans ce cas, il doit cependant être payé séparément.

je désire un plancher chauffant