C’est quoi la plomberie ?
05 Sep 2018

C’est quoi la plomberie ?

La plomberie, étymologiquement  « travailler le plomb », regroupe plusieurs domaines de compétence, la plomberie sanitaire en fait logiquement partie. Alors, la plomberie c’est quoi exactement ?

 

Plomberie sanitaire et autres domaines

La plomberie rassemble :

  • La zinguerie : tous les éléments qui captent et qui permettent l’évacuation de l’eau. Par exemple : gouttières, toiture, caniveaux…
  • Le chauffage : installation de chauffage, plus particulièrement le chauffage au gaz nécessitant un processus de mise en œuvre précis et des compétences techniques particulières.
  • La plomberie sanitaire : tous les équipements regroupant l’arrivée et l’évacuation de l’eau d’une habitation, mais également la fabrication d’eau chaude et l’installation des sanitaires.

La plomberie sanitaire

La plomberie sanitaire englobe tout le réseau de distribution de l’eau afin de permettre un apport en eau consommable. Ce réseau est compliqué et nécessite plusieurs intervenants et travaux, ce qui va permettre de bénéficier d’une eau propre et saine lorsqu’on ouvre le robinet.
Effectivement, plusieurs éléments sont primordiaux pour garantir une qualité irréprochable de l’eau d’une habitation :

  • Il s’agit de respecter certaines normes : le règlement sanitaire départemental dicte des prescriptions concernant l’hygiène et la salubrité. Le non-respect peut de celles-ci peut donner lieu à des amendes. Chaque département en possède un qui est consultable directement sur internet.
  • La dureté de l’eau c’est-à-dire son taux de calcaire.
  • Le pH de l’eau c’est-à-dire son acidité ou basicité.

Derrière le compteur, le propriétaire du logement est responsable de l’alimentation. Pour que cette alimentation s’opère dans les meilleures conditions, il faut une pression d’eau et un débit régulier.
Si cela n’est pas le cas, il existe des installations servant à réduire ou augmenter la pression :

  • le réducteur de pression : permet de réduire la pression ;
  • le surpresseur : permet de résoudre un problème de pression trop faible.

En fin de chaîne, l’évacuation des eaux usées, qui doit remplir des critères précis concernant le diamètre des tuyaux par rapport aux équipements qui y sont raccordés.
La plomberie c’est en premier lieu tout un réseau d’alimentation et d’évacuation et cela passe par les canalisations.

Composition d’une canalisation

Une canalisation est composée entre autres :

  • De tuyaux : on trouve plusieurs types de tuyaux en matière de plomberie avec leurs avantages et leurs inconvénients.
  • De raccords : chaque type de tuyau possède ses raccords.
  • De joints : leur fonction est d’assurer l’étanchéité des raccords mécaniques. On trouve autant de joints que d’utilisation.
Les différents tuyaux de canalisation

Il existe une multitude de tuyaux de canalisation, avec chacun ses spécificités :

  • Le tuyau en cuivre qui est le plus courant. On le trouve sous deux formes :
    • le cuivre recuit ;
    • le cuivre écroui.
  • Le tuyau PVC : il remplace le plomb, qui est interdit. Le PVC est surtout utilisé pour les évacuations.
  • Le tuyau PER : il tend à remplacer le cuivre et il en existe de plusieurs variétés pour des usages différents.
  • Le tube multicouche : dérivés du tube en PER, il permet une étanchéité idéale mais nécessite des outils spécifiques pour leur installation.
  • La plomberie sans soudure : en PVC surchloré qui ne peut pas être cintré mais qui a malgré tout des usages très intéressants.
  • Le tuyau flexible : pour alimenter et évacuer l’eau dans des endroits pas faciles d’accès.
Les raccords

À chaque type de tuyaux de canalisation correspond un raccord :

  • Le raccord en cuivre : le collet battu est assez aisé à réaliser mais il demande un outillage spécifique.
  • Le raccord en laiton : le raccord classique pour l’arrosage extérieur.
  • Le raccord en PVC : une multitude de raccords traditionnels plus des raccords spécifiques au PVC.
  • Le raccord en PER : exclusivement des raccords spéciaux pour les tuyaux PER, ils sont conçus pour être vissés sur des équipements de distribution sanitaire ou de chauffage.
  • Le raccord rapide ou raccord bicône / américain, à visser pour faciliter le raccord des tuyaux de cuivre.
  • Le raccord à sertir : il exige un outillage spécifique mais offre une bonne rapidité de travail.

 

Write a post