Comment purger un radiateur
09 Sep 2016

Comment et pourquoi purger son radiateur ?

 

Comme nous l’avons déjà relaté dans notre article “Grand froid : comment bien régler son chauffage ?”, un système de chauffage bien réglé et bien entretenu est primordial pour un maximum de confort en hiver et par la même occasion alléger votre facture d’énergie. Si votre chauffage ne vous donne pas entière satisfaction, c’est peut-être à cause de vos radiateurs qui contiennent de l’air. Il faut donc les purger.

Pourquoi purger les radiateurs ?

Votre chaudière produit de la chaleur. Celle-ci est diffusée dans votre habitation à travers les radiateurs. La chaleur est acheminée de la chaudière aux radiateurs par des conduits dans lesquels circule de l’eau. Quand votre chauffage est en marche, son circuit injecte au fur et à mesure de petites quantités d’air dans les conduits et gène alors le bon fonctionnement des radiateurs. En effet, petit à petit l’air prend la place de l’eau dans la partie supérieure du radiateur et ce dernier chauffe alors de façon beaucoup moins efficace en faisant un bruit de “glou-glou”. Il faut purger son radiateur !

Purger cet air superflu dans les radiateurs permettra :

  • D’éviter une trop forte consommation d’énergie.
  • Un chauffage plus efficient par une meilleure diffusion de la chaleur.
  • Une sollicitation moindre de la chaudière et donc une meilleure longévité.

A quel moment effectuer la purge ?

Il est conseillé de purger vos radiateurs une fois par an, de préférence au moment de mettre la chaudière en marche pour la saison hivernale. Et en cas de problème, un chauffagiste aura le temps d’intervenir avant l’arrivée basses températures. Vous pouvez également faire une purge à la demande, lorsque vous décelez un dysfonctionnement d’un de vos radiateur alors que la chaudière est en marche.
Il est également recommandé de purger dans les cas suivants :

  • Si un radiateur ne chauffe que sur sa partie haute
  • Si le radiateur ne chauffe pas du tout
  • Si le radiateur chauffe moins que d’habitude
  • Si le radiateur “glougloutte”

A savoir : un logement qui comporte plusieurs niveaux favorise l’apparition d’air dans les radiateurs.

Comment purger un radiateur ?

Pour réaliser une purge, il vous faut :

  • Une pince multiprise, un tournevis plat, ou encore mieux une clé de purge (en fonction du modèle de vis de purge)
  • Un récipient pour recueillir l’eau
  • Un chiffon ou un morceau de carton pour protéger le mur ou le sol s’ils craignent l’eau.

Comment procéder ?

    • La chaudière doit être éteinte ou en position été.
    • A l’aide d’une clé de purge ou un tournevis à tête plate, ouvrir le purgeur généralement sur la partie haute du radiateur.
    • Laissez l’air s’échapper du radiateur jusqu’à ce que de l’eau arrive. N’oubliez pas de placer un récipient sous la vis.
    • Fermez le purgeur à l’aide de votre clé en la tournant dans le sens des aiguilles d’une montre lorsque l’eau sort de façon continue et sans bulles d’air.
    • Une fois la purge effectuée, rétablissez la pression dans le circuit de chauffage en ouvrant le robinet de remplissage de la chaudière jusqu’à ce que l’aiguille ou le voyant indique la bonne pression. Généralement, entre 1 et 1,5 bar pour un appartement et entre 1,8 et 2 bars pour une maison à étages.
    • Pour terminer, refermer le robinet de remplissage. Il est préférable de réaliser cette purge pour l’ensemble des chauffages de votre logement.
    • Pour les radiateurs plus récents, il existe des purgeurs automatiques. A la moindre apparition de bulles d’air, elles seront automatiquement éliminées. Sur ces modèles de chaudières, il est également possible de lancer une purge directement depuis le tableau de commande de la chaudière. 

Le point de vue du technicien

Une fois le chauffage redémarré, il convient de vérifier qu’aucune fuite n’a lieu suite à la purge. Resserrez  légèrement la vis en cas de besoin.

A lire sur le même sujet : Les travaux de printemps

Tous les problèmes de radiateurs ne sont pas toujours liés à une purge. L’idéal est de contacter un chauffagiste agréé en Alsace, afin de garantir un suivi régulier ainsi qu’un entretien de votre système de chauffage dans le cas d’une installation neuve ou d’une rénovation de salle de bain.


je désire un devis pour une révision

Entretien des installations énergétiques
29 Avr 2016

Les travaux de printemps.

Le printemps est enfin arrivé, et avec l’arrivée des beaux jours, les radiateurs s’éteignent peu à peu. Néanmoins, l’efficacité énergétique de votre logement ne doit pas rester en veille jusqu’à l’hiver prochain !

Isolation, chauffage, production d’électricité ou de chaleur, le printemps est le moment idéal pour faire un “chek up” complet de vos installations, procéder à leur entretien et pourquoi pas, réaliser des travaux d’économies d’énergie !

L’hiver prochain arrivera

Si le printemps est généralement propice aux grands nettoyages, il est important de ne pas négliger le chauffage ainsi que l’isolation de votre habitation. En effet, il est souvent recommandé de veiller à l’entretien ou de réaliser des travaux d’optimisation énergétique pendant la saison printanière ou estivale afin d’éviter de mauvaises surprises quand l’hiver reviendra.

Revoir l’isolation

Si vous avez eu froid cet hiver ou si vous avez dépensé beaucoup d’argent pour vous chauffer, il est sans doute temps de penser à la rénovation de l’isolation de votre logement. Une mauvaise isolation du toit occasionnera environ 25 à 30 % des pertes de chaleur de toute la maison, avec une belle répercussion sur votre facture énergétique. Voilà pourquoi il faut faire de l’isolation des combles ou du toit une priorité absolue. Une fois cette partie du logement bien isolée, il faut également penser aux parois : les pertes thermiques se font aussi en grande partie par les murs et le sol.
En isolant toutes les parois, on gagne en étanchéité tout en économisant énormément l’énergie pour le chauffage. Enfin, il ne faut pas oublier que l’isolation est très importante pour économiser sur la facture de chauffage en hiver, mais elle est également une protection contre la chaleur en été !

Entretenir ou changer ses appareils de chauffage

Le printemps est la période préconisée pour l’entretien de vos appareils de chauffage. L’entretien annuel de la chaudière (obligatoire), le ramonage des conduits de cheminée ou encore le nettoyage et la purge des radiateurs. Ces actes d’entretien et de nettoyage sont un bon moyen de conserver toute l’efficacité de vos appareils mais cela rallongera également leur durée de vie et évitera les pannes d’usure.
Toutefois, si vos appareils sont vétustes, peu efficaces et trop gourmands en énergie, il est grand temps de les remplacer. Au printemps et en été, il est moins contraignant de procéder à un remplacement de vos appareils de production de chauffage puisqu’on ceux-ci sont à l’arrêt.
Optez pour une chaudière à condensation nouvelle génération, un poêle à granulés de bois ou encore une pompe à chaleur aérothermique pour passer le prochain hiver plus sereinement ! La planète vous remerciera, et votre porte-monnaie également.

Demandez conseil à un installateur chauffagiste qualifié en Alsace pour l’entretien ou le remplacement de vos appareils de chauffage. Il saura vous conseiller sur les équipements les mieux adaptés selon la configuration de votre logement.