Comment fonctionne un adoucisseur d’eau ?
05 Mar 2019

Comment fonctionne un adoucisseur d’eau ?

La dureté de l’eau peut, à longue échéance, peut sérieusement endommager tuyauterie ainsi que les divers équipements utilisant de l’eau. Pour diminuer cette dureté, l’installation d’un adoucisseur d’eau est vivement conseillé.

 

Adoucir l’eau contribue à la purifier en y retirant le magnésium et le calcium à l’origine des problèmes de calcaire, pour les remplacer par du sodium. L’eau ainsi adoucie devient inoffensive pour les utilisateurs mais également pour les appareils électroménager utilisant de l’eau. En effet, le  dépôt de calcaire occasionne des obstructions des canalisations et abîme les équipements et va augmenter leur consommation en eau.
C’est là qu’intervient l’adoucisseur d’eau qui va venir réduire la dureté de l’eau. Il s’installe en amont des robinets, à l’arrivée principale de l’eau dans le logement. Cet appareil protège la totalité des canalisations ainsi que les appareils ménagers. Il va également contribuer à la longévité des canalisations ainsi que de toute la plomberie de la maison et à la réduction de votre facture énergétique.

Comment choisir un adoucisseur d’eau ?

Le choix de l’adoucisseur va dépendre de deux paramètres : la dureté de l’eau et le nombre d’occupants de l’habitation.
On trouve deux sortes d’adoucisseurs sur le marché : le manuel ou l’automatique.
Les modèles manuels, certes moins chers, sont néanmoins peu pratiques. En effet, il faut surveiller soi-même la dureté de l’eau et enclencher la régénération.
Les modèles automatiques quant à eux sont équipés d’une vanne chronométrique (régénération de la résine à intervalles fixes) ou volumétrique (régénération en fonction du volume d’eau passé dans la résine) qui vont faire automatiquement les différents réglages.

Les adoucisseurs d’eau sans sel

Il existe des modèles utilisant du sel ou non. Ces dispositifs utilisent différents principes chimiques ou physiques :

  • La polarisation : elle se base sur la charge électrique de l’eau incitant la précipitation des particules de minéraux dans l’eau. Le dépot de ses particules dans la plomberie est ainsi impossible. Sur un dispositif avec contact aqueux, l’eau passe par plusieurs étages dans l’adoucisseur placé sur une canalisation d’eau chaude avant de circuler dans le circuit d’eau adoucie. Le modèle sans contact aqueux fonctionne par magnétisme ou par électromagnétisme.
  • Le CO2: certains modèles injectent du gaz carbonique dans l’eau. Cette dernière s’en retrouve adoucie grâce à la fonction anticalcaire. Ces installations nécessitent la pose d’une plomberie et d’une arrivée en gaz carbonique fournie par des bonbonnes de gaz.
  • La filtration : certains adoucisseurs d’eau éliminent les particules de calcaire à l’aide d’un filtre très fin installé sur un tuyau par des raccords de plomberie standard.

Les adoucisseurs d’eau avec sel

Le fonctionnement d’un adoucisseur d’eau avec sel est basé sur la transition de l’eau dans une cuve afin de réduire le trop-plein de minéraux. Cette cuve est installée sur le circuit d’alimentation du réseau d’eau chaude. Un dispositif est placé sur cette cuve qui permet d’assurer la gestion de deux bacs, un à sel et un à résine. L’adoucissement de l’eau s’opère par le contact de l’eau avec les pastilles ou granulés de résine échangeuse d’ions dont la fonction est de se débarrasser des ions magnésium et calcium.

Bon à savoir : Il est vivement conseillé de passer par un professionnel pour l’installation d’un adoucisseur d’eau, car il n’est pas évident de définir le produit le mieux adapté à ses besoins. Il pourra donc vous apporter de précieux conseils !

 

Write a post